Culture à Vif n°271
 
 
 
 
 
Semaine du 23 au 29 novembre 2020
 
 
Conseils locaux des territoires pour la Culture : la FNCC mobilisée. La Fédération milite depuis plusieurs années pour des déclinaisons territoriales de cette instance réunissant les associations de collectivités et le ministère de la Culture. Comme à la suite du premier confinement, des réunions sont organisées depuis quelques jours en région, à l’orée de la reprise progressive des activités culturelles. Afin de préparer ces concertations, la FNCC a organisé une visioconférence, le 24 novembre, afin d’identifier les sujets que pourraient y évoquer les représentants de la Fédération.
 
 
Bienvenue aux nouvelles collectivités adhérentes. Six nouvelles collectivités territoriales rejoignent la FNCC : Orsay dans l’Essonne (16 400 habitants), Beaumont-sur-Oise dans l’Oise (10 000 habitants), Yvré L’Evêque dans la Sarthe (4 600 habitants), Douai dans le département du Nord (39 700 habitants), Graulhet dans le Tarn (12 618 habitants) et Mamoudzou, chef-lieu du département d’outremer Mayotte (71 000 habitants). Plus d'information sur le site de la FNCC et dans l'espace adhérents.
 
 
 
 
 
Culture et nouvelles phases du déconfinement. Le 24 novembre, le président de la République a annoncé un déconfinement en trois phases. Concernant le champ culturel : au 28 novembre, réouverture des commerces (dont les librairies) ainsi que des bibliothèques et des services des archives puis, à partir du 15 décembre, des salles de spectacles (cinéma, théâtres…). Une libéralisation plus large sera envisagée au 20 janvier en regard de l’évolution de la pandémie. Elle pourrait concerner les bars, restaurants, discothèques...
 
 
Les précisions de la ministre de la Culture. Ces dispositions ont été précisées par Roselyne Bachelot lors de la conférence de presse du Premier ministre du 26 novembre. Excepté pour les cours de chant et de danse, les établissements d'enseignements artistiques pourront à nouveau accueillir tous les élèves à partir de la mi-décembre. La ministre a aussi indiqué une possible dérogation au respect des heures du couvre-feu (21h à 7h), toujours en vigueur, pour les spectacles se terminant aux alentours de 21h, le billet d'entrée servira de justificatif pour un retour plus tardif des spectateurs à leur domicile. Plus d’informations sur le site de la FNCC.
 
 
 
 
 
Etats généraux du droit à la fête. La crise sanitaire a eu des conséquences économiques redoutables pour les acteurs culturels et économiques de la nuit. Coordonnés par le collectif Bar-Bars, de nombreux débats, ateliers, rencontres sont proposés du 23 au 29 novembre, avec la participation des Villes de Bordeaux, Paris, Montreuil, Nantes, Saint-Nazaire, Toulouse... La Plateforme nationale de la vie nocturne organise un webinaire samedi 28 novembre à 16h autour de cette question: "L'avenir de la nuit réside-t'il dans nos territoires ?" Avec notamment Frédéric Hocquard, élu de Paris et vice-président de la FNCC. Plus d’informations.
 
 
 
 
 
Départements : concours artistiques pour les jeunes. La Lettre des départements de novembre met à l'honneur l’engagement des conseils départementaux à promouvoir, en période de fermeture des espaces culturels, des concours favorisant l’émergence artistique. Mayotte lance son 1er concours d’écriture “Nouvelles de l’île au Lagon” (image), la Moselle organise sa 14e édition de “Mosel’lire”, la Gironde son 9e “Prix Collégiens lectures de Gironde”… Pour sa part l’Ain poursuit son concours de courts-métrages “Culture & Co”. Encore à noter, la 3e édition de “La Sarthe dans l’œil des Instagramers”.
 
 
 
 
 
Clermont-Massif Central 2028. C’est en 2028 que seront désignées les villes prochaines Capitales européennes de la culture. Depuis 2015, Clermont-Ferrand se prépare à se présenter pour ce label (date de dépôt des candidatures : 2022). La Ville vient d'annoncer la création de l’association "Clermont Massif central-2028", qui jouera le rôle de levier pour sa candidature au label européen. « Se positionner à l’échelle du Massif Central pour porter notre candidature à la Capitale européenne de la Culture, c’est mobiliser et fédérer notre territoire autour d’un projet d’avenir ! », déclare le maire Olivier Bianchi (plus d'informations et communiqué 24/11).
 
 
 
 
 
La commission finances du Sénat examine les budgets de la mission “Culture”. Rédigé par les sénateurs de Seine-et-Marne et de l’Isère Vincent Eblé et Didier Rambaud, le rapport général de la commission des finances (19/11) note une nette progression des crédits “Création” (+4,46%) – « largement complétée par la mission “Plan relance” » – et, pour le programme “Patrimoine”, « une meilleure prise en compte des collectivités territoriales », avec de nouveaux moyens (22,1M€). Deux regrets : l’absence de nouvelles mesures spécifiques pour les propriétaires privés ainsi que pour la promotion de la langue française.
 
 
Prolonger l’année blanche des intermittents jusqu’en 2022 ? Le député (Modem) du Pas-de-Calais Bruno Duvergé note que, si le décret du 29/07/2020 décalait, alors à juste titre, le report de la date anniversaire de tous les intermittents arrivant à échéance de leurs droits au 31 août 2021, le reconfinement modifie la situation. Le Gouvernement ne pourrait-il envisager un report au 31 janvier 2022 ? Question (11/07/2020). A consulter, la rubrique “Veille parlementaire” sur le site de la FNCC.
 
 
Les publics 2020 des musiques actuelles. Cela fait 20 ans que l’association Agi-Son réalise, dans le cadre de sa campagne contre les risques auditifs, une enquête sur les publics des musiques actuelles. Enseignements 2020 : les spectateurs sont de plus en plus âgés (âge moyen de 38 ans, contre 32 en 2016), essentiellement citadins (48% de résidents de communes de taille moyenne ou grande), diplômés (74% contre 25% dans la population globale), avec une sur-représentation des catégories socio-professionnelles supérieures (54%).
 
 
Unesco : protéger le patrimoine culturel du Haut-Karabakh. Après le cessez-le-feu entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie (9/11), l’Unesco a proposé (18/11) une « mission sur le terrain afin de dresser l’inventaire préliminaire des biens culturels les plus significatifs » du Haut-Karabakh au titre de la Convention de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé. Le concours technique des services de l’Unesco doit s’appuyer sur une coopération avec le “groupe de Minsk” (Etats-Unis, France, Russie), médiateur de ce conflit.
 
 
 
 
 
 
Agenda de la FNCC
 
Mercredi 2 décembre
Groupe de travail organisé par la Direction générale de la création artistique sur les établissements d'enseignement artistique et la crise sanitaire.
 
Jeudi 10 décembre
Assemblée générale de l'Observatoire des Politiques Culturelles.
 
Jeudi 17 décembre
Séminaire en ligne des adhérents de la FNCC autour du cinéma avec le CNC, Centre national du cinéma et de l'image animée
 
 
 
FNCC 
81 Rue de la Tour 42000 Saint-Etienne
Tél : 04 77 41 78 71 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à aurelie.mallet@fncc.fr
 
 
 
© 2020 FNCC