Culture à Vif n°258
 
 
 
 
 
Semaine du 27 juillet au 2 août 2020
 
 
Assemblée générale de la FNCC du 27 juillet. Plus d'une quarantaine d'élus ont participé à l'Assemblée générale de la FNCC exceptionnellement tenue sous forme de visioconférence au lieu de la traditionnelle réunion à l'Hôtel de Ville d'Avignon, au moment du Festival. Ce temps à la fois statutaire et convivial a permis aux élus de l'actuel Conseil d'administration de faire la connaissance d'un grand nombre de nouveaux adhérents. Le renouvellement des instances de la FNCC aura lieu en novembre. L'occasion également de célébrer les 60 ans de la Fédération.
 
 
 
 
 
Nouvelle Comédie de Clermont-Ferrand. Ce sera le 4 septembre que sera inauguré le nouvel équipement de la scène nationale clermontoise voulu par la Ville (avec l’appui de l’Etat, de la Région, du Département et de Clermont Communauté), sur le lieu de l’ancienne gare routière. La nouvelle Comédie disposera d’une grande salle (900 places), d’une plus petite (336 places assises), d’un studio de répétition, avec encore une bibliothèque et trois salles de médiation. L’accent sera mis sur l’éducation artistique et culturelle et sur les partenariats avec le conservatoire, l’école d’art et l’école d’architecture. Plus d'informations.
 
 
Les Racines de Van Gogh à Auvers-sur-Oise. Un chercheur de l’Institut Van Gogh à Auvers-sur-Oise a identifié (28/07) le site dont s’est inspiré le peintre pour son dernier tableau – intitulé Les Racines – peint quelques heures avant son suicide à l’Auberge Ravoux. « Avec la chambre de Van Gogh à l’auberge Ravoux, le château, l’église, le cimetière où reposent Vincent et Théo, Auvers-sur-Oise a désormais un nouveau pôle d’intérêt à proposer aux amateurs d’art du monde entier », se félicite le conseil départemental du Val d’Oise. Plus d’informations.
 
 
 
 
 
L’été culturel en Ile-de-France. En lien avec de très nombreux acteurs culturels et collectivités, “L’été culturel en Ile-de-France” présente 235 propositions, gratuites, relevant de toutes les disciplines artistiques dans les huit départements de la Région. Le programme a été conçu en lien avec d’autres dispositifs estivaux tel que le dispositif de l’Education nationale “Vacances apprenantes” ainsi que celui des préfectures intitulé “Quartiers d’été”. Plus d’informations.
 
 
Un blockhaus poétique menacé à Dunkerque. Le député (PS) du Nord Christian Hutin décrit une œuvre de “land art” réalisé par l'artiste Anonyme sur un blockhaus de la Seconde Guerre mondiale – recouvert de milliers d’éclat de miroir –, situé sur une plage près de Dunkerque. « L'ensemble dégage une puissance créatrice et d'interrogation qui en font la force. » C’est de surcroît un repère pour les marins et une œuvre entrée dans le patrimoine local. Or l’artiste renonce à son entretien faute de moyens. Quelles dispositions prendra le Gouvernement pour la préserver ? Question à lire sur la rubrique “Veille parlementaire” du site de la FNCC.
 
 
 
 
 
Relancer par le patrimoine. L’association Sites & Cités remarquables met en avant des propositions « basées sur les patrimoines et les centres anciens destinées à soutenir l’effort national » du Plan de relance. Elles s’articulent sur quatre axes : associer patrimoine et urbanisme, favoriser une nouvelle économie du patrimoine respectueuse de la transition énergétique (emplois non délocalisables, circuits courts…), promouvoir un tourisme durable et développer une approche participative du patrimoine.
 
 
Extension du label Fondation du patrimoine jusqu’à 20 000 habitants. Auparavant réservé aux communes de moins de 2 000 habitants, le label Fondation du patrimoine, qui ouvre droit à des déductions fiscales équivalentes à celles concernant les travaux sur les monuments historiques, est étendu jusqu’à 20 000 habitants. Une modification majeure, qui permettra le soutien à la rénovation des centres-bourgs, inscrite dans la 3e loi de finances rectificative pour 2020 (article 2ter). Le ministère a prévu 6M€ pour ce dispositif élargi (communiqué).
 
 
 
 
 
Concentration dans les musiques actuelles. La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a saisi (09/07) l’Autorité de la concurrence pour un avis sur un phénomène de concentration qui toucherait les salles de concerts et les festivals de musiques actuelles, mais aussi la billetterie ou la production d’artistes. Notant que le secteur du spectacle vivant est fortement impacté par la crise sanitaire, l’Autorité interrogera différents acteurs du secteur des musiques actuelles afin d’apprécier la réalité de ce phénomène et les risques éventuels qu’il comporte. Plus d’informations.
 
 
Etats généraux des festivals en septembre. Roselyne Bachelot a confirmé, le 23 juillet, l’organisation d’états généraux des festivals au tout début de l’automne. Dans un entretien accordé à la Provence, elle en a précisé les grandes orientations : « se projeter dans un modèle viable de festivals », « envisager une meilleure coopération des territoires » et voir « comment les grandes institutions festivalières peuvent irriguer davantage les territoires » (source : la Gazette des communes).
 
 
 
 
 
Possibilité de dérogation pour des rassemblements de plus de 5 000 personnes. Un décret du Premier ministre daté du 27 juillet (modification du décret du 10/07) autorise les préfets de département à permettre à titre exceptionnel des événements réunissant plus de 5 000 personnes à partir du 15 août au regard de la prise en compte de la situation sanitaire générale. Cette possibilité est conditionnée aux mesures prises par l’organisateur pour prévenir la propagation du virus.
 
 
+5% pour le budget culture 2021. Lors du débat d’orientation des finances publiques pour 2021, le Gouvernement a annoncé une augmentation de 150M€ de la mission Culture, soit +5% par rapport à l’année 2020. A noter qu’en dehors de ces moyens budgétaires, le ministère de l’Economie a annoncé « une mission dédiée à la relance de l’économie, hors champ de la norme de dépenses pilotables » pour 2021 et 2022 (source : News Tank).
 
 
Union européenne, le sacrifice de la culture. Dans une tribune titrée “Danger : La culture, l’angle mort du budget européen !”, publiée sur News Tank (27/07), les députés européens Sylvie Guillaume et Pierre Larrouturou ainsi que l’ancienne députée européenne et présidente de la FNCC Karine Gloanec Maurin jugent que le nouveau budget de l’UE (1,46Md€ pour Europe créative 2021-2027, +12% par rapport à 2014-2020) « sacrifie sur l’autel du compromis bien des ambitions ».
 
 

La FNCC suspend la parution de son billet hebdomadaire Culture à Vif
jusqu’au 28 août. Nous vous souhaitons à toutes et tous un très bel été.
Au plaisir de vous retrouver à la rentrée.

 
 
 
 
 
 
 
Agenda de la FNCC
 
Jeudi 24 septembre à Paris
Séminaire des adhérents de la FNCC sur l'intercommunalité culturelle, avec le chercheur Emmanuel Négrier
 
Jeudi 22 octobre à Paris
Séminaire des adhérents de la FNCC sur les bibliothèques
 
 Formation en ligne : Elu.e à la culture, prenez en main votre mandat !
  • vendredi 4 septembre de 14h à 16h
  • mercredi 9 septembre de 14h à 16h
 
 
 
FNCC 
81 Rue de la Tour 42000 Saint-Etienne
Tél : 04 77 41 78 71 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à aurelie.mallet@fncc.fr
 
 
 
© 2020 FNCC