Culture à Vif n°248
 
 
La “Scène des chaises” de la chorégraphe Anne Teresa De Keersmaeker
 
 
 
Semaine du 11 au 17 mai 2020
 
 
Engagement des collectivités dans la période de crise sanitaire. Le Bureau de la FNCC s’est réuni au quasi complet en visio-conférence le 15 mai, avec une intervention de Bertrand Munin, haut-fonctionnaire au ministère de la Culture, sur les perspectives de réouverture des festivals et des conservatoires. Les membres du Bureau se sont notamment interrogés sur une attitude récurrente de suspicion à l’égard des élus locaux, anticipant leur possible manque de bonne volonté et ont rappelé qu’à l’inverse les collectivités ont su se mobiliser pour accompagner le secteur de la culture et des arts. La FNCC fera une proposition d’espace de dialogue pour lever cette défiance injustifiée.
 
 
 
 
 
FNCC : formations des élus prévues dès juin. L’une des conséquences positives de la période de confinement aura été d’accroître la maîtrise des outils de visio-conférence. Des sessions de formation sur la prise en main du mandat à la culture, de manière générale mais aussi dans un contexte marqué durablement par la crise sanitaire, seront prochainement proposées dans chaque région afin de contribuer à transmettre l’expérience de celles et ceux qui en ont déjà assumé la charge.
 
 
Loi d’urgence sanitaire et responsabilité pénale des élus. Le Sénat avait introduit dans le projet de loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire (jusqu’au 10/07) un amendement exonérant de responsabilité pénale les décideurs publics comme privés pour avoir exposé autrui à une contamination au covid-19 (sauf si cela se produit par intention, négligence ou imprudence). L’amendement est conservé dans la loi adoptée le 11 mai avec l’ajout qu’une éventuelle responsabilité doit être mesurée en fonction « de l’état des connaissances scientifiques au moment des faits ». Dossier législatif.
 
 
Etat d’urgence sanitaire et déconfinement : décrets. Un premier décret daté du 11 mai dresse la liste des “établissements recevant du public” qui doivent rester fermés pendant la période d’urgence sanitaire : salles d’audition et de spectacles, chapiteaux, établissements d’enseignement, musées… Ce texte est complété d’un autre décret, publié le lendemain, qui prolonge jusqu’à fin août l’interdiction des manifestations rassemblant plus de 5 000 participants. A noter également le décret du 7 mai permettant de transformer en avoirs les billets et abonnements des spectacles annulés. 
 
 
Guides pour le déconfinement. Le ministère de la Culture met en ligne des guides pour aider à la reprise des activités et à la réouverture au public des différents secteurs de la culture. Sont d’ores et déjà finalisés ceux concernant les bibliothèques territoriales, les librairies, les musées et monuments, les services d’archives, ainsi que la reprise des opérations d’archéologie préventive. Les guides pour le cinéma et la création artistique devraient être disponibles prochainement. Sur le site du ministère.
 
 
En Bretagne, Région, Départements et EPCI soutiennent les acteurs culturels. Ensemble, les collectivités locales de Bretagne et la Banque des Territoires créent un fonds de soutien doté de 25M€ (soit une contribution de 2€ par habitants) pour soutenir les acteurs du territoire et notamment les structures et associations œuvrant dans les domaines de l’économie sociale et solidaire, de la culture, du sport, de l’environnement, de la jeunesse et de l’éducation populaire. Plus d’informations.
 
 
L’Aveyron soutient ses associations culturelles. C’est 1M€ que le conseil départemental octroiera aux associations culturelles à rayonnement départemental qui auront perdu 50% ou plus de leurs recettes à cause de la crise sanitaire (annulations de manifestations entre le 1er mars et le 30 juin). Les aides, qui peuvent atteindre 30% des frais engagés avec un plafond fixé à 30 000€, sont par ailleurs réservées aux manifestations qui en sont au moins à leur 2e édition. Plus d’informations.
 
 
Les contes de la ludothèque de Lacanau. La Ville de Lacanau (Gironde) propose depuis la période de confinement des vidéos de présentation de jeux et des lecture de contes de la Ludomédiathèque de la Ville et de l’Océan. Au programme, sept épisodes du Roman de Renart, de très nombreux contes des Frères Grimm, mais aussi des comptines (Dame Tartine, Le Petit Poisson dans l’eau…) ainsi que des jeux de doigts. Pour la musique, la Ville a décidé de diffuser des versions en ligne de ses “Vendredis du Kiosque”. Accès.
 
 
 
 
 
La Lanterne éclaire Rambouillet. Le pôle culturel de Rambouillet La Lanterne (théâtre et médiathèque) propose chaque jour depuis le début du confinement, sur sa page Facebook, une offre quotidienne intitulée “La Lanterne vous éclaire”. Elle mêle théâtre, danse, cirque, musique, dessin animé, littérature… Parmi bien d’autres propositions, et dans le cadre du 1er Prix des lecteurs jeunesse de La Lanterne, un entretien avec Nicolas Deleau, auteur du roman Maskime et les petites choses. Ou encore le spectacle de hip-hop Pixel de Mourad Merzouki (photo) présenté à Rambouillet en 2016. Accès.
 
 
 
 
 
Quiz lyrique et autres ressources culturelles à Jarny. Dès le 1er avril, la Ville de Jarny (Meurthe-et-Moselle) a créé sur son site la rubrique “Mieux vivre le confinement ensemble” avec, parmi les très nombreuses ressources culturelles accessibles en ligne, un “Quiz lyrique” et des concerts du Quatuor à vents Stanislas (photo), lequel s’est produit à plusieurs reprises dans la ville. A noter, dans la “Boîte à idées” de la médiathèque La Maison d’Elsa, un lien vers le site remarquable Internet Archive qui permet de visionner des pans entiers du patrimoine cinématographique américain.
 
 
 
 
 
Renaissance des “drive in” culturels. la 7e édition de la lettre Les arts et la culture à l'heure du confinement de l’Observatoire des politiques culturelles (OPC) souligne l’essor des cinémas et concerts drive in – une manière de respecter les exigences de la distanciation physique tout en se réunissant en public. Par exemple, l’aéroport de Vilnius sert de salle de projection (photo). Autre astuce, la projection de films sur les toits par le cinéma la Clef de Paris…
 
 
 
 
 
Quatre ressources sur la bande dessinée. Mariant “L’Année de la BD”, impactée par la crise sanitaire, et le confinement, le ministère de la Culture met en ligne 8 000 documents numérisés de la Cité de la BD, avec une plongée dans les origines du 9e art (image : “Les bêtes s’amusent”, 1931), et un lien vers la revue Neuvième Art 2.0. Au-delà de ces sources documentaires, on peut également voir à l’œuvre des auteurs contemporains et réaliser soi-même une BD avec l’application BDnF lancé par la BnF avec le soutien de l’Education nationale. Accès.
 
 
 
 
 
FNCC 
81 Rue de la Tour 42000 Saint-Etienne
Tél : 04 77 41 78 71 
Facebook
Twitter
 
 
Cet e-mail a été envoyé à aurelie.mallet@fncc.fr
 
 
 
© 2019 FNCC